Désignation et numérotation du matériel marchandise de la SNCF

 

Situation en 1945

Principe

Chaque véhicule est désigné par :

  1. Une ou des lettres de série (lettres majuscules)
  2. Un ou des indices (lettres minuscules)
  3. Des exposants (chiffres) associés aux lettres de série ou indices
  4. un numéro constitué de 2 groupes de 3 chiffres séparés par un point.
  5. L’indicatif encadré de la région d’appartenance du véhicule

 

Exemple :

Lettres de série

M

Fourgon PV de tare inférieure à 20 tonnes

F

Wagon à messagerie ordinaire

G

Wagon écurie (l’exposant indique le nombre de stalles)

H

Wagons à lait (l’exposant indique le nombre de niveaux)

I

Truck découvert

J

Truck découvert pour automobiles

K

Wagon couvert

L

Wagon plat à traverses pivotantes

N

Wagon plat à bouts amovibles, et à bords bas (inférieurs ou égal à 45 cm)

NT

Wagon plat à bouts amovibles, et à bords haut (supérieurs à 45 cm et inférieurs ou égal à 60 cm)

P

Wagon de particulier (la lettre P est encadrée)

Q

Wagon de raccord

R

Wagons plat munis de ranchers

S

Wagon plat de caractéristiques spéciales

SC

Wagon plat à charpente

SK

Wagon-grue

SL

Wagon à bascule

SP

Wagon plat à pupitre

SR

Wagon citerne ou réservoir

T

Wagon tombereau dont les bords font plus de 60 cm

U

Wagon à coke

V

Wagon du service de la voie

VT

Wagon du service de la voie à trémie

X

Wagon de secours

NOTA : Le doublement de la lettre de série (sauf pour les séries S) indique :

Lettres d’indice

a

Equipement d’aération mécanique

a2

Equipement d’isolation par double parois sans interposition de matériaux isolants

a3

Equipement d’isolation par double parois avec interposition de matériaux isolants

b

Tare supérieure ou égale à 20 tonnes pour les fourgons PV (exemple Mb)

f

Frein à vis avec guérite

f2

Frein à vis sur plateforme (sans guérite)

k

Barre de faîtage sur les tombereaux

l

Traverses multiples (lambourdes) sur un wagon plat

o

Bords rabattants sur toute la longueur pour les wagons plats et bouts oscillants pour les wagons tombereaux

p

Intercirculation par passerelle

r1

Réfrigération par réservoir de glace dans les wagons de messagerie

r2

Réfrigération par installation génératrice de froid dans les wagons de messagerie

s

Véhicule de construction spéciale répondant à des besoins spécifiques et limités

u

Véhicule à essieux de plus de 3m70 d’empattement

w

Frein à air comprimé pour les wagons PV

y

Véhicule à bogies

z

Absence d’un élément constitutif caractéristique de la lettre de série (exemple wagon couvert sans volets)

Ordre des lettres indices : z o b k l a r s u y w f p

Source : « Le matériel roulant des chemins de fer français » de M. BAILLEUL (édition de 1945)

 

Modification de 1947

Lettres de série

Wagons GV

E

Wagon couvert

F

Wagon à primeurs

G

Fourgon messagerie

Wagons PV étoilés (apte GV sous conditions)

J

Wagon plat

K

Wagon couvert

Wagons PV

L

Wagon couvert

M

Fourgon marchandise

N

Wagon plat de moins de 9 mètres

Q

Wagon plat de 9 mètres à 15 mètres

R

Wagon plat de plus de 15 mètres

T

Wagon tombereau

Wagons spéciaux : utilisation de deux lettres dont la première est

H..

Pour les wagons GV

I..

Pour les wagons PV étoilés

S..

Pour les wagons PV

Wagons de particuliers :

Désignation identique aux wagons SNCF avec l’ajout de la mention P encadrée.

 

 

Système international de 1964 dit UIC – application SNCF

Le système mis en place sous l‘égide de l’UIC (Union International des Chemins de fer) est commun à l’ensemble des pays européens. Il fait l’objet de prescriptions par fiches UIC (438.1).

Il est composé de deux parties :

·         une identification codée numériquement adaptée au traitement informatique des données

·         complétée par une identification littérale comme dans le système antérieur.

Principe

Chaque véhicule est désigné par :

1.      un numéro dit UIC à 12 chiffres

2.      une ou des lettres de série (majuscules)

3.      une ou des lettres indices (minuscules)

Identification litterale

Lettre majuscule de catégorie Définition du wagon de référence

G : WAGON COUVERT de type courant

H : WAGON COUVERT de type spécial

K : WAGON PLAT de type courant à 2 essieux

R : WAGON PLAT de type courant à bogies

L : WAGON PLAT de type spécial à 2 essieux

S : WAGON PLAT de type spécial à bogies

O : WAGON MIXTE PLAT TOMBEREAU de type courant à essieux, avec haussettes rabattables et ranchers

E : WAGON TOMBEREAU de type courant basculable en bout et latéralement, à plancher plat

F : WAGON TOMBEREAU de type spécial

T : WAGON A TOIT OUVRANT

Z : WAGON CITERNE avec réservoir métallique, pour transport de produits liquides ou gazeux

I : WAGON SOUS CONTRÔLE DE TEMPERATURE

U : WAGONS SPECIAUX autres que ceux figurant dans les catégories H, L, S, F ou Z

 

Lettres minuscules relatives aux caractéristiques particulières

Ces lettres précisent des caractéristiques particulières par rapport au wagon de référence. La plupart expriment des caractéristiques spécifiques au type de wagon. Quelques lettres sont communes à toutes les catégories, il s’agit de :

a : wagon à 4 essieux (bogies en général) lorsque le wagon de référence est à essieux (G, H, E, F, T, Z,  I, U), mais à bogies à 3 essieux pour le type S, et wagon à 3 essieux pour le type O

aa : wagon à 6 essieux et plus pour les catégories G, H, E, F, T, Z et U et 8 essieux et plus pour le type S

f : wagon aptes au trafic avec la Grande Bretagne

q : wagon équipés d’une conduite blanche de chauffage électrique « toutes tensions »

qq : wagon équipés d’une conduite de chauffage électrique « toutes tensions » et d’un dispositif branché sur cette conduite

s : wagon apte à circuler en régime « s »

ss :  wagon apte à circuler en régime « ss »

Les lettres m et mm font référence à la longueur utile, et la lettre n à la charge utile

 

Numérotation UIC à 12 chiffres

Le système de codage précise :

  1. Le régime d’échange (chiffes 1 et 2)
  2. Le réseau (ou le pays d’immatriculation du véhicule (chiffres 3 et 4)
  3. Le n° du wagon (chiffres 5 à 11), dont les 3 premiers font référence à une catégorie ou à un type
  4. Un chiffre dit d’autocontrôle calculé à partir des 11 premiers (chiffre 12)
Le régime d’échange (chiffres 1 et 2)

Le régime d’échange indique les conditions de circulation du véhicule tant en régime intérieur (national) qu’en régime international. Les principaux sont :

 

 

 

00

Réservé

01

Wagons RIV – réseau – à essieux – écartement fixe – exploités en commun sous l’un des régimes EUROP ou INTERFRIGO

02

Wagons RIV – réseau – à essieux – écartement variable – exploités sous régime INTERFRIGO

03

Wagons RIV – de particuliers - à essieux – écartement fixe – exploités sous régime INTERFRIGO (wagons propriété de cette société)

04

Wagons RIV – de particuliers - à essieux – écartement variable – exploités sous régime INTERFRIGO (wagons propriété de cette société)

05

Wagons RIV – réseau loués P - à essieux – écartement fixe – exploités sous régime INTERFRIGO (wagons non propriété de cette société)

06

Wagons RIV – réseau loués P - à essieux – écartement variable – exploités sous régime INTERFRIGO (wagons non propriété de cette société)

 

 

10

Wagons d’usines

11

Wagons RIV – réseau – à bogies – écartement fixe – exploités en commun sous l’un des régimes EUROP ou INTERFRIGO

12

Wagons RIV – réseau – à bogies – écartement variable – exploités sous régime INTERFRIGO

13

Wagons RIV – de particuliers - à bogies – écartement fixe – exploités sous régime INTERFRIGO (wagons propriété de cette société)

14

Wagons RIV – de particuliers - à bogies – écartement variable – exploités sous régime INTERFRIGO (wagons propriété de cette société)

15

Wagons RIV – réseau loués P - à bogies – écartement fixe – exploités sous régime INTERFRIGO (wagons non propriété de cette société)

16

Wagons RIV – réseau loués P - à bogies – écartement variable – exploités sous régime INTERFRIGO (wagons non propriété de cette société)

 

 

20

Réservé

21

Wagons RIV – réseau – à essieux – écartement fixe

22

Wagons RIV – réseau – à essieux – écartement variable

23

Wagons RIV – de particuliers - à essieux – écartement fixe

24

Wagons RIV – de particuliers - à essieux – écartement variable

25

Wagons RIV – réseau loués P - à essieux – écartement fixe

26

Wagons RIV – réseau loués P - à essieux – écartement variable

 

 

30

Réservé

31

Wagons RIV – réseau – à bogies – écartement fixe

32

Wagons RIV – réseau – à bogies – écartement variable

33

Wagons RIV – de particuliers - à bogies – écartement fixe

34

Wagons RIV – de particuliers - à bogies – écartement variable

35

Wagons RIV – réseau loués P - à bogies – écartement fixe

36

Wagons RIV – réseau loués P - à bogies – écartement variable

 

 

40

Wagon de service – à essieux – circulation en trafic international par accords bilatéraux

41

Wagons NON RIV – réseau – à essieux – écartement fixe ou variable – circulation en trafic international par accords bilatéraux

42

Wagons NON RIV – réseau – à essieux – écartement fixe ou variable – non admis en trafic international

43

Wagons NON RIV – de particuliers – à essieux – écartement fixe ou variable – circulation en trafic international par accords bilatéraux

44

Wagons NON RIV – de particuliers – à essieux – écartement fixe ou variable – non admis en trafic international

45

Wagons NON RIV – réseau loués P – à essieux – écartement fixe ou variable – circulation en trafic international par accords bilatéraux

46

Wagons NON RIV – réseau loués P – à essieux – écartement fixe ou variable – non admis en trafic international

 

 

80

Wagons de service – à bogies - circulation en trafic international par accords bilatéraux

81

Wagons NON RIV – réseau – à bogies – écartement fixe ou variable – circulation en trafic international par accords bilatéraux

82

Wagons NON RIV – réseau – à bogies – écartement fixe ou variable – non admis en trafic international

83

Wagons NON RIV – de particuliers – à bogies – écartement fixe ou variable – circulation en trafic international par accords bilatéraux

84

Wagons NON RIV – de particuliers – à bogies – écartement fixe ou variable – non admis en trafic international

85

Wagons NON RIV – réseau loués P – à bogies – écartement fixe ou variable – circulation en trafic international par accords bilatéraux

86
Wagons NON RIV – réseau loués P – à bogies – écartement fixe ou variable – non admis en trafic international
Le label RIV garanti que le véhicule répond aux critères définis par convention pour circuler en régime international sans condition.

(*) Pour info, à la DB, le code 00 est dédié aux véhicules radiés ou de musée inaptes à circuler, le code 20 concerne des wagons à 2 essieux réservés au trafic intérieur, et le code 30 à des wagons à bogies réservés au trafic intérieur.

Le réseau d’immatriculation des véhicules (chiffres 3 et 4)

A l’origine, ce code désignait le réseau d’immatriculation du véhicule, aujourd’hui, il s’agit du pays d’immatriculation en raison de la multiplication des compagnies privées.

10

 Finlande (VR)

64

 Italie (Ferrovie Nord Milano – FNM)

20

 Russie (SZD puis RZD)

65

 Macédoine

21

 Biélorussie

66

 Compagnie des Wagons-Lits (CIWL)

22

 Ukraine

70

 Grande Bretagne

23

 Moldavie

71

 Espagne (RENFE)

24

 Lituanie

72

 Serbie

25

 Lettonie

73

 Grèce (CH)

26

 Estonie

74

 Suède (SJ)

27

 Kazakhstan

75

 Turquie (TCDD)

28

 Géorgie

76

 Norvège (NSB)

29

 Ouzbékistan

78

 Croatie

30

 Corée du Nord

79

 Slovénie

31

 Mongolie

80

 Allemagne (DB)

32

 Viêt-Nam

81

 Autriche (ÖBB)

33

 Chine

82

 Luxembourg (CFL)

40

 Cuba

83

 Italie (FS)

41

 Albanie

84

 Pays-Bas (NS)

42

 Japon

85

 Suisse (SBB-CFF-FFS)

43

 GySEV (Autriche – Hongrie)

86

 Danemark (DSB)

44

 Yougoslavie (JZ)

87

 France (SNCF)

50

 Bosnie Herzégovine, antérieurement  Allemagne de l’Est (DR).

88

 Belgique (SNCB)

51

 Pologne (PKP)

90

 Egypte

52

 Bulgarie (BDZ)

91

 Tunisie

53

 Roumanie (CFR)

92

 Algérie

54

 République tchèque (CSD puis CD)

93

 Maroc

55

 Hongrie (MAV)

94

 Portugal (CP)

56

 Slovaquie (ZSR)

95

 Israël

57

 Azerbaïdjan

96

 Iran

59

 Kirghizistan

97

 Syrie

60

 Irlande

98

 Liban

62

 Suisse (Compagnies privées)

99

 Irak

63

 Suisse (BLS)

 

 

NOTA : pour information, la plupart des codes ont été cités, même ceux devenus obsolètes (66) ou ceux de pays éloignés (Japon, Cuba…) ou n’ayant pas de liaisons ferroviaires avec l’Europe, toutefois, on peut retrouver ces codes sur des conteneurs et les documents .